SARATHA VILAS
Conseils aux voyageurs
logo saratha vilas
Bonjour, voici quelques conseils pratiques qui viennent en complément de ceux que vous trouverez dans les guides, qui vous auront été donnés par votre agent de voyage, votre médecin etc.
Ces conseils s’adressent aux personnes qui voyageront pour la première fois au Tamil Nadu (Sud de l’Inde) et qui recherchent un certain niveau de confort en matière de transport et d’hôtellerie.

L’Inde est un pays en plein développement, il est donc beaucoup plus facile maintenant de voyager dans de bonnes conditions ; un voyage en Inde est toujours une expérience inoubliable tellement les images, les senteurs, les goûts, les sons et les sentiments sont exacerbés. Le dépaysement est garanti surtout si vous prenez le temps le sortir des sentiers battus, d’explorer, d’observer.

Itinéraires

Les itinéraires dépendent du temps dont vous disposez. Ne soyez pas trop ambitieux en ce qui concerne les distances parcourues. De toute façon, même en vivant comme nous la plupart du temps en Inde, vous n’en connaitrez qu’une toute petite parcelle, tellement cette culture est vaste. Ce n’est pas en collectionnant les visites de monuments que vous aurez les plus grande joies, mais c’est en flânant tranquillement que vous aurez le plus beau des voyages.
Le Tamil Nadu est connu pour sa culture millénaire ; le berceau de la civilisation Dravidienne se situe le long la vallée de la Kaveri autour de Thanjavur. Les temples grandioses sont les témoignages de sa grandeur, ils ont été classés patrimoine mondial par l’UNESCO. Mais les manifestations de cette culture fascinante sont aussi dans des choses immatérielles, des gestes éphémères, des lieus sacrés en pleine nature, dans l’immense ferveur.

Quand partir ?

La meilleure saison pour planifier un voyage au Tamil Nadu est de décembre à mars. Si vous prévoyez de venir aux alentours de Noël et du 1° janvier, réservez plusieurs mois à l’avance car l’offre en matière d’hébergement est assez limitée. Les mois de juillet, août, septembre, et octobre sont aussi agréables mais plus chauds et il peu y avoir des pluies. En fait la pluie est très plaisante, surtout en fin d’après midi ; ce sont des averses tropicales soudaines et puissantes, ce qui fait que beaucoup de voyageurs viennent aussi en novembre, bien que ce soit le mois le plus humide. Protégé par la chaine montagneuse des Ghats, le Tamil Nadu ne reçoit pas de fortes pluies pendant la mousson estivale.

Visa
Pour les touristes les formalités peuvent être faites online. Vous pouvez demander votre visa au maximum 30 jours et au minimum 4 jours avant votre arrivée en Inde. Attention, vérifiez sur sur la liste si votre point d'arrivé est dans la liste des aéroports équipé, c'est généralement le cas.

https://indianvisaonline.gov.in/visa/tvoa.html

Ce visa vous permet de vous rendre en Inde pour des vacances, visiter des monuments, rencontrer des amis, assister à un mariage…
Vous devez posséder un passeport valide au minimum 6 mois et ayant au moins 3 pages vierges (dont 2 face à face) et un scan de votre photographie d'identité.

Valise

Vous avez brillamment obtenu votre visa, que mettre dans votre valise ?
Vêtements
L’Inde du Sud est un pays tropical, donc choisissez des vêtements d’été en coton. Attention le soir il vaut mieux des manches longues pour se protéger des moustiques. Vous allez sûrement passer quelques nuits dans les montagnes ou il peut faire franchement frais. En décembre et janvier, même dans les plaines, on supporte une petite laine le soir. Il peut aussi faire froid dans les taxis ou dans certains restaurants.
Nous vous recommandons d’avoir une tenue passepartout durant les visites et en particulier les visites de temples. Mesdames, évitez de montrer vos épaules. Vous pouvez porter une écharpe légère qui cachera un décolleté. Les gens sont contents quand nous respectons leurs codes vestimentaires.

Chaussures

Dans les temples, les maisons, la plupart des bâtiments, vous devrez vous déchausser à l’entrée. Donc pas de chaussures demandant un effort pour être déchaussées, pas de chaussures trop fragiles ou précieuses, vous ne savez jamais dans quel état vous allez les récupérer. On peu faire des élégances dans les hôtels.
Médicaments
Beaucoup de médicaments sont disponibles en Inde, mais souvent sous un autre nom commercial. Les pharmaciens ne sont souvent pas équipés pour trouver l’équivalent à partir de la formulation, il vaut mieux s’adresser à un médecin. Attention aussi aux contrefaçons, il vaut mieux partir avec une petite trousse de médicaments, en sachant que vous pourrez trouver de quoi vous soigner sur place.
Il faut prendre un répulsifs contre les moustiques et éventuellement un diffuseur d’insecticide à brancher dans les prises. Le courant est en 220 comme en France.

Cadeaux

Ca n’a plus trop de sens d’emporter des paquets de stylos pour les donner aux enfants dans la rue. Si vous avez des idées originales, vous pouvez prendre 2 ou 3 petits cadeaux que vous pourrez offrir aux personnes que vous rencontrerez pendant votre voyage. Ne soyez pas surpris, au Tamil Nadu, on n’ouvre pas un cadeau en présence de la personne qui l’a offert, on attend qu’il soit parti pour déballer.

Vols

La crise aidant il y a de moins en moins de vols pour l’Inde. La plupart des voyageurs arrivent ou repartent par Chennai (MAA) la capitale du Tamil Nadu qui se situe au Nord Est de l’état. Il y a des vols intercontinentaux qui arrivent à Chennai, mais Air France ne dessert plus cette destination. On peut aussi arriver/partir à Tiruchirapally (TRZ) via Chennai ou Colombo, vous serez alors tout de suite au cœur de l’Inde Dravidienne. Vous pouvez aussi arriver/partir de Madurai via Chennai puisse qu’il y a beaucoup de vols entre Chennai et Madurai, ce qui s’avérer pratique pour une correspondance.

Aéroports

L’aéroport de Chennai est en chantier de rénovation, ce qui peut parfois occasionner des petits problèmes d’organisation. Tiruchirapally et Madurai sont des petits aéroports tous neufs.

Déplacements
Si vous n’avez pas de taxi qui vous attend à l’aéroport vous pouvez prendre un « prepaid taxi » (un taxi que vous payez d’avance à l’aéroport) auprès des agences qui sont situées près de la sortie. Il vous faut de quoi le payer, voir section suivante.
Si vous avez organisé votre taxi ou hôtel pick-up à l’avance, le chauffeur vous attendra à la sortie avec un panneau à votre nom.
Pour organiser vos déplacements, il vaut mieux prévoir une voiture pour la durée du séjour si vous êtes très itinérants. Préférez une grosse voiture à une petite voiture plus économique et écologique, mais les chauffeurs des grosses voitures (type Innova, Tavera…) sont bien meilleurs et parlent souvent anglais. Prévoyez de faire seulement une moyenne 50 km en une heure, sauf sur la route à 4 voies qui traverse l’état, où la vitesse est un peu plus élevée. La conduite en Inde (à gauche) est extrêmement effrayante pour les occidentaux, nous n’avons pas encore compris les règles. Evitez de rouler la nuit, c'est-à-dire après 6 heures. Votre chauffeur sera sans doute prudent, surtout si vous êtes passé par une agence de voyage, mais les autres conducteurs prennent des risques insensés et il y a toutes sortes de véhicules et d’animaux sur la route !
On peut aussi se déplacer en train, mais les horaires ne sont pas très pratiques pour les touristes, puisse que les trains circulent surtout la nuit.
Il y a évidement des hordes de bus, pour la plupart des châssis de camion sur lesquels sont posés des cabines. Il y a aussi de beaux bus climatisés, mais ils connectent les grandes villes seulement.

Argent
Si vous n’avez pas de chauffeur qui vous attend, vous devrez retirer des Roupies ou changer des Euro à l’aéroport. Il y a beaucoup de distributeurs de monnaie en Inde, ce sont des ATM, ils n’acceptent pas tous les cartes étrangères, mais ils n’y a pas problème pour retirer des Roupies à peu prés partout. Chaque fois que vous retirez des Roupies votre banque vous débite une commission forfaitaire assez élevée. Renseignez-vous avant de partir, et ne retirez pas de petites sommes. Vous pouvez en général retirer jusqu'à 10 000 Roupies en une fois (environ 150 €) et  jusqu'à 18 000 Roupies, en 2 fois. Attention ça fait beaucoup de billets !
Les bureaux de change sont moins répandus, planifier vos opérations dans les grandes villes.

Langue & Politesse
L’Inde est un état fédéral, les frontières inter-états au Sud de l’Inde correspondent à la prédominance d’une langue. Le Tamil Nadu veut dire les pays des Tamouls, le tamoul y est donc parlé  le plus souvent ; c’est une langue officielle très riche et qui dispose d’une large littérature. Ce n’est en aucun cas un dialecte. Malheureusement pour les voyageurs, l’anglais n’est pas très répandu, sauf dans les hôtels ; encore moins le français, même à Pondichéry. Il n’est donc pas facile de communiquer.
Les mamans tamoules ne passent pas leur temps à dire à leurs enfants, « dis merci à la dame, dis bonjour au monsieur ». Personne ne sera choqué si vous ne dites pas bonjour en rentrant dans un magasin et merci en recevant votre monnaie. Par contre tout le monde sera ravi si vous connaissez quelques mots de Tamoul. Bonjour se dit « vanakam ». Si quelqu’un vous dit « vanga vanga » il s’agit d’une invitation à renter dans un temple ou une maison.
Le salut se fait avec les mains jointes devant la poitrine comme dans beaucoup de pays d’Asie. Les hommes se serrent la main dans les villes, mais ne serrez jamais la main d’une dame sauf si elle vous tend la sienne.

Repas
L’eau du robinet n’est pas potable.
Si vous mangez en dehors de votre hôtel, allez dans les endroits ou il y a beaucoup de monde ; préférez la nourriture végétarienne qui est la plus répandue en Inde du sud. En Inde, on mange avec les mains, vous pouvez essayer si vous avez préalablement lavé vos mains. Il n’est pas toujours aisé de trouver du savon, prenez avec vous les petits savons d’hôtel, et un mouchoir pour essuyer vos mains. Il n’est pas non plus garanti que les restaus populaires aient des couverts. En général on peut dégoter une cuiller.
Au petit-déjeuner vous aurez sans doute des idlys. Ce sont des petits « pains » cuit à la vapeur. Ils ont la forme d’une lentille de 6 ou 7 cm de diamètre, ils sont très blancs et légers. Il s’agit d’un mélange de riz et de lentilles broyés pendant de longues heures en une pâte très fine. Cette pâte fermente comme du pain pendant la nuit avant d’être disposée dans des moules puis cuite à la vapeur. Ce mélange fermenté riz/lentille est très riche en protéines végétales. Les idlys se mangent avec différentes sortes de soupes aux légumes, le sambar et le rasam. Les idlys ne sont pas du tout épicés, mais ils ont souvent un petit goût aigre de levain. Le sambar et le rasam sont souvent piquants.
Le déjeuner traditionnel s’appelle le meals, une survivance de l’anglais. Dans les restaurants populaires, on vous apportera un plateau avec plein de sauces différentes dans des coupelles. Il faut faire un peu de place pour que les serveurs déposent du riz blanc au centre du plateau que vous assaisonnerez avec les sauces. Le riz est à volonté. Beaucoup de sauces contiennent du piment. Dans les familles, les fêtes, ou dans certains restaurants d’hôtel, une feuille de bananier est posée sur la table, les serveurs viennent y disposer différentes préparations en petits tas. Au départ un petit tas de sel, puis en alternance un plat en sauce, un plat sans sauce…
Vous prendrez sans doute vos dîners à l’hôtel où vous pourrez aussi gouter des spécialités du Nord de l’Inde comme les grillades au Tandori.
Le Chettinad est très connu en Inde du fait de la diversité de sa gastronomie, spécialement les combinaisons d’épices de la cuisine non végétarienne.

Visites de temples
Les temples sont fermés entre midi et 16h. C’est assez contraignant pour l’organisation d’un voyage.
Comme dans beaucoup de bâtiments, il faut vous déchausser à l’entrée des temples. Il y a souvent une petite consigne qui permet de retrouver ses chaussures à la fin de la visite. Ces consignes sont gratuites mais vous pouvez donner quelques pièces ou un petit billet. Vous aurez du mal à éviter un guide dans certains lieux saints. Munissez-vous de pièces pour donner aux mendiants ; la mendicité n’est pas humiliante, elle peut être le stade ultime du détachement recherché par la spiritualité hindoue.
Attention les pierres du sol peuvent être très chaudes.

Photographies
Les gens adorent se faire photographier, donc n’hésitez pas. Vous serez aussi sans doute pris en photo. Les voyageurs reviennent d’Inde avec des centaines de clichés tellement tout y est photogénique.

Massages
Un voyage en Inde est l’occasion de découvrir la médecine traditionnelle, l’Ayurveda, la science de la longue vie. Le plus facile et le plus agréable et d’essayer un massage. Beaucoup d’hôtel proposent ce service ; il y a aussi des centres ayurvédiques dans les grandes villes. C’est un massage très doux, le praticien utilise beaucoup d’huile qui a été préparée en y macérant des herbes médicinales. Le massage peut être suivi d’un bain de vapeur. En général les hommes massent les hommes et les femmes massent les femmes.


|News|Yoga|Ayurveda|follow us|contacts|videos|conseils|
logo saratha vilas