SARATHA VILAS HOTEL - CHETTINAD

Un exemple parfait des
luxueuses demeures d'Inde du Sud

093106_SV2

La maison est construite selon les règles du Vastu Shastra, la science traditionnelle de l’architecture et du bien-être, qui détermine son orientation et son organisation fonctionnelle. Elle se compose d’une succession de cours intérieures et de halls répartis sur un axe longitudinal qui ouvre une perspective sur toute la longueur de la maison.

La véranda monumentale à l’entrée est ornée de colonnes de marbre sombre, le grand hall d’apparat est couronné par une charpente en bois ciselé et peint dans des teintes délicates, la cour centrale est rythmée de piliers sculptés dans le style des temples dravidiens, la salle à manger est entourée d’arcades aux corniches soulignées de frises faites au pochoir.

La perspective qui traverse toute la maison d’ouest en est, ouvre sur l’ancienne cour des cuisines, aujourd’hui le restaurant à ciel ouvert, et finalement  sur le jardin planté de cocotiers centenaires où nous avons installé la piscine.

Pour les finitions et la décoration le fondateur, Subranania Chettiar, n’hésite pas à faire venir le meilleur du monde entier : le teck de Birmanie, les céramiques du Japon ou d’Europe, le marbre d’Italie et de Belgique, les grands lustres de cristal et les miroirs de Belgique. Le résultat est un métissage d’architecture tamoule et occidentale unique et très élaboré.

logo-SV

Une Remarquable Architecture Tamoule Traditionnelle

Les différents styles architecturaux qui se combinent dans l’architecture du Chettinad, reflètent l’art de vivre des Chettiars, qui ont toujours respecté leurs très fortes traditions tout en recherchant des influences provenant du monde entier.

Façade

On peut trouver dans les parties supérieures de la façade principale des détails d’architecture européenne comme des colonnades, des corniches, des balustrades et les parapets, organisés symétriquement en suivant un ordonnancement classique.

La façade est un mélange d’architecture Tamoule et de Baroque Italianisant. Dominée par la statue de la déesse de la prospérité : Gaja Lakshmi, elle est composée de différents niveaux de véranda et de loggia abritant la maisons des ardeurs du soleil et des pluies de mousson et protégée de la rue par un haut mur d’enceinte enfermant un jardin tropical.

Thinnai

La véranda de l’entrée principale, appelée Thinnai, était utilisée par les hommes pour y gérer leurs affaires. On peut trouver le Thinnai à l’entrée de toutes les catégories de maisons tamoules, de la plus simple à la plus somptueuse.

Le Thinnai de la Saratha Vilas est particulièrement monumental avec ses superpositions de colonnades dans un style classique occidental.

Hall d'apparat

Le grand hall est la pièce maitresse de la maison, avec une exceptionnelle charpente en bois, des grands lustres et des sols en marbre importés d’Europe.

Pour les finitions et la décoration, les fondateurs n’ont pas hésité à utiliser les meilleurs matériaux disponibles à l’époque, comme le teck de Birmanie, les céramiques du Japon et d’Europe, les marbres d’Italie et les miroirs de Belgique. Le résultat est un mélange élaboré d’architecture tamoule et européenne.

A l’occasion des cérémonies de mariage des centaines d’invités se pressaient dans ce grand espace. Aujourd’hui il peut abriter des expositions ou des spectacles.

Cour Centrale

Les Chettiars ont conçu leurs maisons en fonction des conditions climatiques.

Elles étaient construites autour d’une cour intérieure, orientée sur un axe Est/Ouest, qui apporte l’ombre, la lumière, la ventilation et la fraicheur dans tous les espaces. Les matériaux utilisés pour construire ces luxueuses demeures sont principalement des briques recouvertes d’un enduit très fin à base de blanc d’œufs «Chettinad egg plaster», des piliers de granite local, des colonnes de teck Birman ou de bois plus précieux encore, des sols en marbre de Carrare.

La cour centrale, située au croisement des deux axes cardinaux, est le cœur de la maison (naduvasal). Les dots de mariage étaient conservées dans de petites pièces à puja (rettai vidu) réparties de chaque côté.

Salle à Manger

Dans ce large hall, les convives prenaient leur repas pendant les festivités, notamment les mariages. Petits-déjeuners, déjeuners ou dîners étaient servis par vagues successives, à des centaines de personnes assises sur des nattes à même le sol. Le repas était servi sur une feuille de bananier posée sur le sol devant les invités. Une multitude de plats étaient déposés sur la feuille de bananier par les serviteurs.

Aujourd’hui, c’est toujours la salle à manger de la maison pour les jours de pluie, quand il n’est pas possible de prendre les repas dehors.

Moonamkattu

Les fameux mets du Chettinad étaient préparés dans la cour des cuisines à l’occasion de mariages géants qui se tenaient dans la maison. Toute la cour était occupée par les préparatifs et la cuisson des plats de fête sous le contrôle des femmes de la famille. La cuisine pour tous les jours était aussi située dans cette cour. Elle a été transformée en cuisine pour l’hôtel. Nous y préparons la gastronomie traditionnelle du Chettinad, préparée cependant en limitant l’ajout de sel et d’huile, très présents dans les recettes traditionnelles.

Les repas sont servis dans cette cour, à l’ombre des appentis pendant le jour, à ciel ouvert le soir.

Un Lieu pour séjourner en Inde du Sud

logo-SV